En randonnée, prenons soin de nos chiens !

Le printemps est là et nous sommes impatients de partir nous promener ou marcher en montagne. Quel bonheur de découvrir de nouveaux sentiers, de traverser de belles futaies. Quel plaisir de longer des torrents et d’escalader collines et sommets. Plaisir plus grand encore quand nous sommes escortés par nos amis les chiens.
Mais attention, en cette saison, il faut être prévoyants et penser aux différents dangers qui guettent nos animaux, chenilles et tiques en particulier.

Les chenilles processionnaires

Dans les endroits où poussent les pins maritimes, depuis les fortes chaleurs du mois de février, on trouve des nids de chenilles. Ces insectes possèdent des poils urticants qui peuvent entraîner pour nous des réactions inflammatoires graves. Rougeurs, démangeaisons, cloques sur la peau ou même gêne respiratoire sont des symptômes fréquents.
Les chiens, toujours curieux, ont tendance à aller voir de trop près ces drôles d’engins qui se tortillent en file indienne. Les poils urticants des chenilles processionnaires du pin entraînent de sévères allergies. Le contact avec la truffe ou la gueule du chien provoque un œdème presque immédiat, une douleur violente et une forte salivation. La langue devient violette, et parfois se nécrose. L’ingestion d’une telle chenille peut se révéler mortelle.

Les mésanges d’Anglet pour éliminer les chenilles

Pour les promeneurs de la forêt du Pignada à Anglet, la chenille processionnaire est une vieille connaissance. Ces insectes parasites commencent par manger les aiguilles de pins et finissent par tuer les arbres. N’ayant plus le droit à l’épandage aérien (très efficace mais pas écolo) la mairie d’Anglet a innové : une cinquantaine de nichoirs à mésanges ont été installés dans la forêt du Pignada pour attirer les couples d’oiseaux. Il faut savoir que la mésange va picorer les chenilles processionnaires au stade larvaire : non seulement elle perce le nid pour se régaler, mais elle est capable de dépecer la chenille urticante pour la consommer sans danger. Elles leur coupent la tête avec le bec et extraient le tube digestif. Et les mésanges peuvent manger jusqu’à 500 chenilles processionnaires par jour.

Comment soigner son chien tout de suite

Si le chien a léché ou avalé une chenille, une visite vétérinaire en urgence est indispensable. Mais avant tout, la première chose à faire est de lui rincer la gueule à l’eau froide. Le mieux est de l’eau additionnée de bicarbonate de soude. Il est prudent d’en emporter un sachet avec soi en cette saison car il permet d’apaiser la douleur. Il ne faut pas frotter les endroits qui ont été contaminés pour ne pas augmenter la pénétration du venin.
Si sa truffe a commencé à gonfler, on peut lui donner 5 granules d’Apis mellifica 5 CH et 5 granules de Ledum palustre 5CH pour calmer les démangeaisons.

Les tiques

Quand le thermomètre affiche des températures moyennes d’au moins 8 degrés plusieurs jours d’affilée, les nymphes et les tiques adultes sortent de leur hibernation. Les tiques sont des petits acariens qui prolifèrent dans la nature et se gorgent du sang de leur proie. Elles peuvent transmettre des bactéries et des microbes à l’origine de maladies graves, comme la maladie de Lyme.
En France la saison des tiques commence principalement aux mois d’avril-mai. Il y en a également au début de l’automne. Ces insectes se multiplient dans les herbes folles, les clairières, sentiers forestiers et tous les endroits humides.
Après chaque balade, il est nécessaire d’inspecter le pelage du chien. Et vérifier en particulier l’intérieur des oreilles, le cou, les aisselles et les coussinets. Si une tique est déjà accrochée, il ne faut pas attendre qu’elle tombe d’elle-même, gorgée de sang. Il faut la retirer. Soit avec un tire-tique, soit avec une pince à épiler. Attraper la tête et tirer d’un coup sec, bien nettoyer avec de l’alcool ou de la Bétadine. Si le chien a de la fièvre dans les 48h qui suivent, ou de la fatigue, mieux vaut prendre rdv chez le vétérinaire.

Comment éviter les tiques

En prévention, il existe des comprimés (en vente chez le vétérinaire), des colliers (en pharmacie ou sur internet) ou des pipettes à appliquer sur le cou (en pharmacie). Si on est anti-médicaments, voici d’autres solutions : les comprimés à l’ail, mélangés à la nourriture, sont un répulsif naturel contre les parasites, puces ou tiques. On les trouve en ligne sur Zoomalia, Zooplus ou Canigourmand.
Je conseille également l’huile essentielle de Tea Tree (arbre à thé) : elle a une action répulsive efficace contre les tiques, les puces et les moustiques.
Le vinaigre des quatre voleurs, (en vente sur chiensetchatsnaturellement.com) est un macérat de plantes dans du vinaigre de cidre. Il contient de l’absinthe, de la lavande, de la menthe poivrée, du romarin, de la sauge… et de l’ail, et du camphre. Antiparasitaire naturel, il calme les démangeaisons et désinfecte les plaies.

La maladie de Lyme

Transmise par les tiques, cette maladie entraîne douleurs articulaires et musculaires, fièvre, et de nombreux autres troubles. Elle touche non seulement l’homme (27 000 nouveaux cas chaque année en France) mais aussi le chien.
En piquant la tique inocule une bactérie (Borrelia burgdorferi) via sa salive. Une fois que la bactérie est présente dans le sang de l’animal, elle est disséminée dans son organisme et provoque l’apparition de symptômes. Mais les chiens peuvent aussi, comme les humains, être des “porteurs asymptomatiques”.

La période d’incubation (jusqu’à l’apparition des premiers symptômes) dure plusieurs mois. Le symptôme le plus fréquent chez le chien est la présence d’une boiterie associée à des douleurs articulaires et à de la fièvre. Parfois le chien vomit. Dans sa forme chronique, la maladie peut entraîner des symptômes variés : fatigue, douleurs, troubles neurologiques, troubles cardiaques, problèmes rénaux…
Le vétérinaire prescrira des antibiotiques pendant au moins un mois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s