Mal aux genoux, quelques petits trucs pour gérer la douleur en randonnée

Le genou porte le poids du corps. Il assure notre stabilité. Il contrôle notre équilibre et il nous freine dans les descentes, bref cette articulation joue un rôle capital. Chute, entorse, fracture, ou arthrose, le genou « trinque » tout au long de notre existence. Que faire quand on a mal et qu’on aime marcher ou randonner ?

Pendant la marche, les articulations du genou portent une charge deux fois plus lourde que le poids du corps. Quand on monte un escalier la pression exercée sur les genoux équivaut à quatre fois le poids du corps.

Soulager les genoux quand on monte

En randonnée, je conseille de se servir de ses bâtons. Ils vont permettre de marcher de manière équilibrée et soulageront les articulations. Ils diminuent très fortement l’appui sur les genoux et permettent de se stabiliser.

Soulager les genoux quand on descend

Il faut éviter de faire de grandes enjambées, et plutôt descendre à petits pas, en trottinant. Les cuisses restent toniques, et comme le genou fléchit moins, cela préserve la rotule. Marcher en gardant le buste légèrement penché en avant.

Comment se relever si on est assis

Rapprochez vos deux bras de chaque côté du corps, mains à plat et tournez-vous pour être assis de côté. L’objectif est de se placer à 4 pattes. On glisse la jambe la plus près du sol sous l’autre jambe et on se tourne pour se retrouver dans la position 4 pattes.

Comment s’accroupir

En principe la position accroupie est une posture dans laquelle le poids du corps repose sur les pieds. Mais les genoux sont pliés, jusqu’à amener les fesses à reposer sur les mollets. Dans le cas de douleur au genou, je conseille la position de ski « tout schuss », tête en bas et fesses en arrière.

Attention aux chaussures de rando à tige haute

Ces chaussures protègent les chevilles mais limitent l’amplitude de mouvement des articulations. Les chevilles étant bloquées, l’impact de la marche peut se répercuter au niveau des genoux, au lieu d’être absorbé par les mollets.

Un peu d’homéopathie

-Pour prévenir les douleurs

Prendre 5 granules chaque jour pendant un mois de Kalium Iodatum 5 CH.

-Pour calmer les douleurs

Prendre 3 granules de Bryonia 5 CH le matin, laisser fondre sous la langue. Et prendre le soir 3 granules de Rhus Toxicodendron 9 CH. A faire jusqu’à cessation de la douleur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s