info

4 raisons de grossir même si on mange peu

Si on se prive, ces cellules envoient au cerveau des signaux de détresse lui demandant d'assurer le ravitaillement

pourquoi prendre du poids sans mangerOn se prive, on s’affame même, et la balance ne bouge pas ou, pire, l’aiguille monte inexorablement. Pourquoi ?

A cause de l’âge

On ne dépense pas les calories de la même façon si l’on a 20 ans ou 60 ans. Plus on vieillit, plus on a du mal à se débarrasser des kilos en excès. La plupart des études démontrent que de la puberté jusqu’à la ménopause, les femmes ont tendance à grossir d’environ 7 à 10 kgs.

de plus, en vieillissant on bouge moins, d’où une baisse des dépenses énergétiques et l’installation des kilos en trop.

Bon à savoir : certains aliments favorisent la production d’hormones qui évitent de grossir.

-les fèves (qui contiennent une hormone de croissance, la LDopa, précurseur de la dopamine)

-le piment, l’ail ou l’avoine (qui stimulent les testostérone)

-les avocats et les brocolis qui protégeant l’activité énergétique des mitochondries (ils contiennent du NMN, molécule qui ralentit le processus du vieillissement).

Notre métabolisme

Nous avons tous des métabolismes différents, c’est-à-dire que pour fonctionner correctement nous n’avons pas les mêmes besoins et ne nous ne dépensons pas la même énergie.

Une femme de 30 ans environ et de poids moyen a besoin de 1100 à 1300 calories. Mais pour marcher, courir, faire le ménage ou les courses, prendre le bus…elle va avoir besoin d’un peu plus de « carburant ».

Pendant la pré-ménopause (à la cinquantaine), les besoins journaliers du métabolisme féminin commencent à baisser. Si on ne fait pas beaucoup de sport, il faut réduire sa consommation calorique d’environ 200 calories (ce qui est peu), éviter le gras et les sucreries. De toutes façons,  avant et pendant la ménopause, la silhouette se modifie à cause de la chute d’oestrogènes.

Les régimes successifs

Quand on a suivi plusieurs régimes et que notre poids a fait du yo-yo, c’est encore plus dur de perdre. Le corps, habitué à être privé de calories fonctionne en mode pénurie. Au moindre écart, il stocke. Quand on a suivi un régime sévère, après s’être privé de tout ce qu’on aime, on va en manger en excès, souvent de façon compulsive. Et on regrossit.

Les adipocytes

Ce sont des cellules qui ont pour fonction de stocker les graisses. Les adipocytes ne meurent jamais. Ils se vident et se remplissent et, à la première occasion (apport calorique supplémentaire), ils refont vite le plein. Si on se prive, ils envoient au cerveau des signaux de détresse lui demandant d’assurer le ravitaillement. D’où une médiocre efficacité des régimes alimentaires trop restrictifs et le fameux effet Yo-Yo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :