ça alors !

4 mauvaises habitudes à perdre très vite

En fait, on ne doit nettoyer aucun orifice en public, ni le nez, ni les oreilles, ni la bouche,...

Se ronger les ongles, ne pas lâcher son smartphone, rester vissé devant son ordi, nous avons tous des mauvaises habitudes de ce genre. Mais il y a pire…des gestes assez moches que nous répétons sans y penser. Un peu de savoir-vivre ne fait de mal à personne.

Se mettre les doigts dans le nez

Certains choisissent l’index, d’autres le petit doigt. C’est un geste inconvenant et peu hygiénique qui se pratique en cachette. Mais, à force, on oublie qu’on n’est plus tout seul, en voiture par exemple, et surtout dans les embouteillages.

Les médecins préviennent: si on a les doigts sales, on risque d’introduire des germes dans le nez et de provoquer des inflammations ou même des écorchures.
Moi je signale seulement qu’on peut transformer son nez en patate douce et perdre beaucoup de charme.
Si cette manie est devenue inconsciente, voici quelques solutions pour s’en débarrasser:
-faire un lavage de nez tous les matins (Prorhinel, antiseptique en unidoses vendu en pharmacies).
-glisser un élastique à son poignet et jouer avec dans les moments difficiles.
-Plus, évidemment, les solutions horribles, genre se mettre un truc bien poivré ou pimenté au bout des doigts.

Manger la bouche ouverte

Ou parler la bouche pleine, c’est le comble de l’impolitesse non ? Comme si tout le monde devait profiter du spectacle. Sans oublier ceux qui « tiapent » en mangeant et ce bruit, « tiap, tiap » est insupportable. En médecine, le malade n’est pas celui qu’on croit. Et oui, la « misophonie » désigne le fait de ne pas supporter le bruit de la mastication et peut désigner une anomalie cérébrale !
Et voilà. Cependant, je tiens à préciser que le verbe « Tiaper », n’est pas accepté au scrabble. Quand même !

Se curer les dents

Surtout à table, devant les autres. Et même avec un cure-dents, et même avec l’autre main en paravent devant la bouche. En fait on ne nettoie aucun orifice en public, ni le nez, ni les oreilles, ni la bouche, même si on pense qu’un bout de feuille de salade bien verte s’est collé entre incisive et canine, ou alors on s’éclipse discrètement.

Faire craquer ses doigts

Vous êtes énervé et « crac, crac », vous énervez les autres. Et forcément quelqu’un déclare: « attention à l’arthrose ».

Mais d’où vient ce bruit sec ? Apparemment quand on plie les articulations des doigts ou que l’on tire dessus, on fait exploser des petites bulles de liquide synovial, celui qui sert à huiler nos rouages.
Il y a dix ans une étude a été effectuée sur 200 volontaires qui faisaient craquer leurs doigts. Puis on a radiographié leurs mains et on les a comparées à d’autres qui n’avaient jamais craqué. Pas d’arthrose à signaler. Mais une manie à supprimer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :