info

Trouver une mutuelle qui rembourse les médecines douces

Les français sont de plus en plus nombreux à se diriger vers les médecines naturelles ou alternatives mais cela reste souvent à leurs frais. Ces médecines “douces” portent bien leur nom car elles excluent tout traitement médicamenteux ou chirurgical.

huiles-essentiellesL’ostéopathie, la sophrologie, la naturopathie, sont de mieux en mieux remboursées mais ce n’est pas encore le cas pour toutes les disciplines. Les spécialités dans l’énergétique ont du mal à être reconnues. Et pourtant les hôpitaux ont des listes de magnétiseurs ou de coupeurs de feu, mais cela reste sous le manteau.

Les français sont de plus en plus nombreux à se diriger vers les médecines naturelles ou alternatives mais cela reste souvent à leurs frais.

Ces médecines “douces” portent bien leur nom car elles excluent tout traitement médicamenteux ou chirurgical. Elles privilégient l’utilisation de techniques naturelles telles que les massages, les plantes ou l’homéopathie. Elles accordent également une grande importance à l’écoute du patient.

Ces pratiques, qui ont fait la preuve de leur efficacité, demeurent encore «en marge» des remboursements des frais médicaux, ignorées royalement par la Sécurité sociale car ce ne sont pas des pratiques médicales. Donc, ni la consultation ni les traitements prescrits ne seront pris en charge.

Les mutuelles ont fait de grands pas

Cela fait déjà quelques années que les mutuelles proposent un régime forfaitaire « médecines douces » qui permet au patient d’être remboursé de ses consultations sans faire exploser le montant de ses cotisations. Le patient a un nombre maximum de séances remboursées par an (en général entre 5 et 10 séances maximum). 

Pour d’autres c’est compris dans le forfait classique. Dans ce cas, toutes les spécialités, qui peuvent entrer dans la terminologie « médecines douces », ne sont pas prises en compte.

Enfin, certaines entreprises peuvent avoir négocié le remboursement d’autres médecines douces au sein du contrat telles que réflexologie, shiatsu, mésothérapie…etc.

Comment choisir sa mutuelle ?

Il faut établir une liste des thérapies auxquelles on a recours pendant l’année (ostéopathie, acupuncture, réflexologie, auriculothérapie, hypnose médicale…) et essayer de quantifier le budget annuel alloué.

Ne pas oublier de vérifier sur son contrat la liste des spécialités qui peuvent être remboursées : elle peut changer d’un contrat à un autre. 

Un budget annuel permet de « consommer » ses séances sans limitation de remboursement par séance. Avec un remboursement par acte on dispose d’un nombre de consultations restreintes dans l’année avec des montants de remboursement fixes pour chaque visite.

Les modalités de remboursement varient fortement d’une mutuelle à une autre mais il sera nécessaire que le praticien fournisse une facture avec son numéro de Siret, la date et le montant de la séance. 

Petite liste non exhaustive des mutuelles remboursant les médecines douces (en particulier la réflexologie plantaire):

-Axa
-Amavie
-Asetys

-AGF

-CCMO

-Swiss Life

-Harmonie Mutuelle

-MFIF

-MGEN

-Mutuelle verte

-MYRIADE Mutuelle

-NOVIA MUTUELLE…etc

En général les mutuelles professionnelles proposent des contrats incluant les médecines douces. 

M Janneau

Tel: 05 59 59 40 76 (sur rdv)

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :