info

Migraine, quelques conseils pour la soulager rapidement

Si la migraine fait suite à une forte contrariété, prendre 3 granules de Natrum sulfuricum 9ch et répéter la prise toutes les demi-heures...

Migraine-Headache-Woman-PainC’est un casse-tête pour tout le monde. Les migraineux d’abord qui souffrent et ne trouvent pas ou peu de solutions, se gavent de médicaments, s’enferment dans le noir, et finissent justement par en broyer, du noir…Les médecins qui ont un protocole assez restreint, du style anti-inflammatoires, antidouleurs genre Tramadol ou si la crise est violente, répétitive, et longue, les Triptans dont les noms sont maintenant bien connus, Zomig, Naramig, Maxalt et compagnie.

Les neurologues l’affirment: non, les cervicales n’ont rien à voir la-dedans. Et ils prescrivent plutôt des anti-dépresseurs, car tout est dans la tête, on le sait. 

Les ostéopathes ne « trustent » plus (ou moins) les vertèbres et travaillent les intestins: car le ventre est le deuxième cerveau, oui, on le sait. 

Bref, le migraineux ne sait plus à quel saint se vouer. Certains lui parlent de génétique, d’autres de problème circulatoire, de problème hormonal, d’autres de tensions musculaires et de bruxisme, d’autres encore du foie, toujours ce foie qui fait des siennes, ou de stress…Tout le monde a raison. Il y a autant de types de migraines que de migraineux.  Et, en France, une personne sur cinq souffre de migraine, soit environ 8 millions de personnes. 

Alors, en attendant l’arrivée de ce nouveau produit miracle, l’Almovig, un traitement préventif mensuel à s’administrer soir-même (c’est une injection), qui a reçu une autorisation de mise sur le marché européen et devrait arriver en pharmacie d’ici la fin de l’année, passons en revue les méthodes ou thérapies qui ont une réelle efficacité. 

L’auriculothérapie

Cette technique, dérivée de l’acupuncture, permet de stimuler certain points réflexes au niveau du pavillon de l’oreille ou du lobe, à l’aide de mini-aiguilles, de billes ou de graines. Elle a fait ses preuves dans le cas de névralgie d’Arnold ou de névralgie cervico-bracchiale, avec des douleurs irradiantes qui descendent dans le bras ou remontent en boucle à l’arrière du crâne. Je l’utilise fréquemment pour soigner les céphalées et migraines. 

La réflexologie plantaire

Par des pressions et des stimulations sur tout l’épiderme du pied, le thérapeute ressent et corrige les déséquilibres de l’organisme. Cela permet de détendre et relâcher les tensions nerveuses ou musculaires. Et donc de soulager la douleur. 

La phytothérapie

On peut essayer plusieurs plantes, soit en gélules, soit en tisanes ou même en huiles essentielles. L’extrait de saule réduit la fréquence, l’intensité et la durée des migraines: à prendre en gélules, deux fois par jour pendant 3 mois. On peut également citer le ginkgo biloba qui améliore la circulation cérébrale, la menthe poivrée, le romarin, la lavande, en huiles essentielles, à utiliser en massages circulaires sur les tempes.

Pour moi, la seule plante vraiment efficace reste le Chrysanthemum Parthenium ou grande camomille. La prise de gélules de cette plante permet de diminuer les contractions cérébrales de toutes origines (cycle menstruel, stress, sphère hépatique, émotions). On facilite ainsi la micro circulation cérébrale en dilatant les petits vaisseaux et artères au niveau du cerveau. A prendre également pendant 3 mois. 

L’homéopathie

-Si la crise de migraine s’accompagne de nausées ou de vomissements, prendre 4 granules de Iris versicolor 7ch toutes les demi-heures au début, puis espacer.

-Si on ne supporte plus la lumière,  prendre 4 granules de Natrum muriaticum 7ch toutes les demi-heures.

-Si la douleurs est  localisée surtout à l’arrière du crâne et au niveau des globes oculaires, prendre 4 granules de Gelsemium sempervirens 7ch toutes les heures.

-Si  c’est une céphalée avec des taches noires devant les yeux et avec une sensation de vertige prendre granules de Kalium bichromicum 9ch plusieurs fois par jour.

-Si la migraine survient après une exposition au soleil, prendre 3 granules de Glonoïnum 9ch et répéter la prise toutes les demi-heures jusqu’à la disparition des symptômes.

-Si elle fait suite à une forte contrariété, prendre 3 granules de Natrum sulfuricum 9ch et répéter la prise toutes les demi-heures jusqu’à la disparition des symptômes.

-Si elle survient après un coup de froid, prendre 3 granules de Belladonna 9ch et répéter la prise toutes les demi-heures.

-Si la crise se produit avant ou pendant les règles, prendre 3 granules de Actea racemosa 5ch et répéter la prise toutes les demi-heures.

Marie JANNEAU

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s