Découverte

Xi Xi Hu ou Qi Gong de la marche

Le Qi Gong de la marche est une méthode qui consiste à rythmer la respiration sur la marche (respiration spécifique produisant une hyper oxygénation qui génère une dynamique dans les méridiens).
Histoire
Les défenses immunitaires sont renforcées, l’activité des 5 organes régularisée, la circulation du qi activée, on prend conscience que l’énergie entre avec l’inspire et sort avec l’expire. Ces 5 marches apaisent le mental et dispersent les émotions.
Cette méthode a été créée par une Chinoise: Maître Guo Ling et est utilisée en Chine pour produire des effets sur les pathologies cancéreuses et les problèmes mentaux.
XI veut dire inspirer; l’inspiration se fait par le nez. HU veut dire expirer; l’expiration se fait par la bouche.

L’origine

La marche Xi Xi Hu » ou « le Qi Gong contre le Cancer » a été “inventée” par Guo Lin dans les années 70.

Artiste peintre traditionnelle, Guo Lin est née en 1909  à Canton. Ayant perdu son père, elle grandit avec sa mère et son grand père, un prêtre taoïste.

C’est avec celui-ci qu’elle a apprit l’ancien Qi Gong des « 5 animaux », qu’elle pratiqua quotidiennement au cours de sa jeunesse.

A quarante ans, elle fut atteinte d’un cancer de l’utérus, qui fut suivi de métastases au niveau de la vessie. Elle commença alors à penser à un nouveau Qi Gong. Pendant dix ans, elle étudia les textes anciens que lui avait légués son grand-père. Elle y associa les connaissances médicales, pour constituer un traitement qui permettrait une bonne régénération des cellules. Elle créa enfin ses propres exercices.

Elle comprit que le manque d’oxygène favorisait le développement des cellules anormales. Par le mouvement et le rythme respiratoire, elle chercha alors un moyen  d’amplifier la saturation en oxygène.

En 1977, la pratique de ce nouveau Qi Gong et son enseignement s’étaient déjà répandus avec succès dans de nombreuses villes, auprès d’un large public.

Zhang Ming Wu (1920-1990), ancien disciple de Mme Guo Lin, enseigna « La Marche Xi Xi Hu » à Beijing et compléta cette méthode par sa propre gestuelle.

A partir de 1980,il développason propre « Qi Gong de la marche »,visant à  améliorer ou guérir certaines maladies complexes et à diminuer les effets secondaires des chimiothérapies, grâce à un effet drainant, évacuant les toxines.
Cette marche est un bon complément aux traitements du cancer.

(A consulter: qigongpyrenees/ qi-terre.centerblog.net)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s